déchetDe mon point de vue, nous ne pouvons parler de développement durable et d’écologie, sans parler Zéro Déchet. Le Zéro Déchet est une mouvance dont le but est de supprimer les déchets. D’arriver à consommer sans créer de déchet. Dans les faits, arriver au Zéro déchet est vraiment difficile. Cela demande une reprogrammation complète de notre façon de consommer. 

Qu’est ce qu’un déchet

Un déchet constitue un résidu non utilisable. Il faut prendre cette définition au sens large du terme. Prenons l’exemple de nos épluchures alimentaires. Elles ne nous sont plus utiles. Pour autant, elle ne deviendront un déchet qu’en les jetant avec les déchets ménagers. En effet, les poubelles ont deux issues : L’incinération ou l’enfouissement. Dans les deux cas, nos épluchures deviennent des déchets puisqu’elle ne sont pas réutilisées. Tandis ce que ces deux processus crée des substances toxiques pour notre environnement.

Pourtant, si vous prenez la peine de récupérer vos épluchures et de les composter, vous éviter de les transformer en déchet. En effet, ce qui n’est plus utile pour vous va constituer une nourriture pour un écosystème. La résultante sera du compost (et pour le lombricompostage du thé de compost). Ces deux éléments constituent à leur tour de la nourriture pour notre terre et nos plantes qui y prennent vie. 

L’homme, seul créateur de déchets.

Force est de constater que l’homme constitue la seule espèce à créer des déchets. En effet, dans la nature, tout sert à quelque chose. Les débris alimentaires restent dans la nature de sorte qu’ils servent à d’autre espèce. Par exemple, lorsqu’un lion a fini son repas, les charognards vont ensuite manger ses restes, puis les micro-organismes se chargeront de recycler la carcasse. Lorsqu’un singe a manger sa banane, la peau servira aux insectes ou sera naturellement composter par la nature. Vous comprenez l’idée.

Mais nous lorsque nous incinérons nos déchets, cela crée des particules qui se sont utiles pour personne. Lorsque l’homme crée des sacs plastiques, ceux-ci se retrouvent au fond des océans créant des strates de particules de plastique. Pire encore, le planton s’en nourri, puis les poissons se nourrissent du planctons, puis  nous mangeons le planctons… et les particules de plastiques se retrouvent dans le poisson et dans notre alimentation sans qu’aucun de tous ces aliments ne sachent le valoriser. 

Le Zéro Déchet

Le zéro déchet vise donc la réduction des déchets que nous générons. Si l’on pousse ce principe à son paroxysme, nous en arrivons à ne plus générés de déchets. En réalité, cela est très difficile et pour ma part je n’y suis pas encore arrivé. Cela remets en question énormément de principe de fonctionnement et limite terriblement les achats. Mais mon idée est donc d’appliquer la loi de Pareto. 80% des conséquences proviennent de 20% des actions. Donc en appliquant 20 % des actions, nous pouvons réduire 80% des déchets. Si chacun fait cela, nous aurons vraiment évoluer dans la gestion de nos déchets. 

Un concept identique à l’économie d’énergie

Comme pour l’énergie, l’idée n’est pas de consommer de l’électricité de meilleure provenance comme l’électricité verte. C’est bien sur une avancée, mais l’objectif est surtout de réduire les consommations. C’est ce que l’on retrouve dans le slogan ‘la meilleure énergie est l’énergie non consommer’. Pour les déchets, ce slogan prends d’autant plus de sens. Le meilleur déchet est celui qui n’est pas créé.

Bien entendu, le recyclage est une énorme avancé. Mais le mieux est de ne rien avoir à recycler. Par exemple, a quoi cela sert de boire de l’eau en bouteille alors que l’eau de notre réseau est potable? Pourquoi utiliser des lingettes jetables alors qu’un microfibre réutilisable peut faire le même travail tout aussi efficacement. Vous l’avez compris, cela passe une nouvelle fois par votre mode de consommation. Ce sont vos achats qui vont déterminer les déchets qui sont créés. Autrement dit, une nouvelle fois, nous allons devoir nous pencher sur nos achats, sur nos habitude de consommation.

Zéro déchet et Santé

Mais, en faisant cela nous allons faire d’une pierre deux coups. En effet, les concepts de la réduction des déchets vont rejoindre ceux visant à une meilleur santé. Par exemple, pour l’alimentation et santé, réduire les déchets consistent essentiellement à réduire les produits industriels pour revenir sur des produits bruts achetés au marché ou chez un producteur. En effet, la plupart des produits industriels sont sur-emballés d’un emballage à visée marketing. 

Pour l’environnement intérieur, nous allons cherché à réduire nos produits ménagers. Pour ceux qui sont indispensables, nous trouverons des recettes pour les confectionner nous même. Ces produits ménagers maisons auront le mérite de ne pas polluer notre air intérieur. Cela entraîne évidemment une réduction des déchets d’emballage, mais aussi une réduction de la pollution extérieure. En effet, les usines qui produisent ces produits chimiques, relarguent habituellement des produits chimiques dans notre environnement. 

Enfin, pour l’art de vie, nous verrons qu’il est préférable d’aller passer un moment dans un parc en famille plutôt que d’aller manger un fast-food. Nous nous demanderons aussi s’il n’est pas préférable d’offrir des expériences plutôt que des cadeaux physiques. Les expériences restent graver, les cadeaux physiques ne servent généralement que 30 minutes avant d’être dépassés.. 

Vous observez ainsi comment tout est relié et comment tout va contribuer à notre santé. 

Liste d’articles en rapport. 

Vous êtes intéressé par ce thème, voici une liste d’article à consulter librement.