Pain completVoila un sujet qui déchaînent les passions : Le pain. Il en existe de toutes sortes : Pain blanc, pain complet, pain au céréales, aux fruits, au seigle… Au point que nous ne savons pas toujours lequel choisir. Le pain fait partie de la gastronomie française. On n’imagine pas une table bien présentée sans sa petit miche de pain. Mais à l’opposé, il y a de plus en plus de personnes intolérantes au gluten. Entre ces deux mondes, les débats ne se tarissent pas. Et si, j’ai mon idée sur certain problème du pain d’aujourd’hui, je ne vais pas rentrer ici dans ce débat. Je rédigerai par la suite un article qui traitera de la question : ‘Faut-il manger du pain’. [Lien à Venir]. 

Aujourd’hui, je vais donc vous parler du pain complet. Vous avez probablement la certitude que le pain complet est meilleur pour la santé que le pain blanc ? Il serait moins riche en glucides ? Et pourtant… 

Quels arguments en faveur du pain complet ?

Effectivement, lorsque l’on se penche un minimum sur l’alimentation. Le pain complet a tout du meilleur candidat pour la santé dans la bataille pain blanc versus pain complet.

Pour comprendre la suite, rappelons simplement la différence. Un pain blanc se réalise avec une farine blanche. Autrement dit, avec uniquement le cœur du grain. L’enveloppe (appelé son) est retirée après mouture. A l’inverse, le pain complet se fabrique à partir d’une farine complète. C’est à dire avec une farine où l’on a conservé l’enveloppe. Toute la suite provient simplement de cette simple différence. 

Aussi, l’index glycémique du pain blanc est plus élevé que celui du pain complet. En effet l’enveloppe d’une céréale contient plus de fibres. Ce qui a tendance à réduire l’index glycémique d’une farine complète par rapport à une farine blanche. Vous trouvez dans cet article les raisons de favoriser les produits à index glycémique faible. L’autre avantage santé est donc que le pain complet contient plus de fibres. Il est donc meilleur pour le transit. 

Mais alors pourquoi ne pas consommer de pain complet ?

Et bien la encore, cela vient de l’enveloppe. Comme pour les fruits et légumes, la partie la plus exposée aux produits phytosanitaire est la plus externe. Dans une céréale, il s’agit donc de l’enveloppe. Et là il y a un détail qu’il est important de connaitre. comme les fruits et légumes, les céréales poussent dehors. Jusque là, rien de nouveau. Ainsi, les céréales sont exposés aux produits chimiques pendant leur développement. Mais comment sont stockés les fruits et légumes ? En caisse. Où la plupart du temps, ils finissent leur maturité dans une chambre froide. 

Où finissent les céréales ? En silo. Les silos permettent de stocker environ 3 mois de céréales. Et en silo : comment les céréales conservent et ne pourrissent pas. Elles baignent dans des conservateurs. Aussi, notre pain complet qui contient l’enveloppe du blé (par exemple) se retrouvent en réalité infesté par les produits de conservation du blé. La majorité des produits chimiques retrouvés dans le pain proviennent de leur stockage en silo et non des pesticides utilisés dans les champs. Et figurez vous que j’ai un gros doute que le fait que ces conservateurs me conservent jusque 100 ans. 

Une solution pour bénéficier des bienfaits du pain complet ? 

Du coup si vous avez lu jusqu’ici, vous vous doutez où je veux en venir. Comme d’habitude, ce sont les procédés nouveaux qui ont dénaturés la qualité de notre alimentation. Mais, si vous achetez du pain bio : vous éliminez la majeure partie des produits phytosanitaires utilisés dans les champs. Et vous éliminez bien entendu les produits de conservation. Aussi, plus encore que pour les fruits et légumes, je vous recommande d’acheter vos produits à base de céréales en biologique.

De plus en plus de bons boulangers proposent des pains biologiques. Un gage de qualité : favoriser les pains conçu au levain (farine fermenté) plutôt qu’au levure. Vous vous éloignerez ainsi des boulangers industriels qui se contentent de mélanger quelques sacs et de mettre au four. Bien entendu, lorsque vous avez trouvé votre boulangerie qui propose ce genre de produit, vous pouvez alors consommé en toute sécurité votre pain complet mais aussi et pourquoi des pains aux céréales ou au lin. 

Une étude récente vient épicer le tout 

Preuve que la théorie ne colle pas toujours avec la pratique, une étude récente a émis des doutes sur les bénéfices du pain complet. En effet, selon cette étude, tout le monde ne répondrait pas de même façon entre pain blanc et pain complet. Ainsi, certaines personnes aurait plutôt un avantage à consommer du pain blanc et d’autre du pain complet. Tout cela étant directement lié au micro-biote intestinal. 

Cette étude est à prendre en considération. On observe de plus en plus l’importance de la flore intestinal dans certaines réactions de notre organisme. Néanmoins, cette étude est assez légère. En effet, l’étude ne comprends que 20 personnes. Ce qui reste un petit panel. Par ailleurs, le reste de l’alimentation n’était pas fixée. Difficile donc de comparer les bénéfices de tels ou tels aliments s’il cette comparaison ne rentre pas dans un cadre strict d’alimentation. En effet, si l’alimentation n’est pas fixé, il est impossible de déterminer la part de responsabilité de l’aliment étudié par rapport au reste de l’alimentation. 

Les idées à retenir :

  • Le pain complet possède un index glycémique plus bas que le pain blanc. Il contient également plus de fibres.
  • Il parait donc meilleur pour la santé.
  • Néanmoins, s’il n’est pas biologique, il contient beaucoup plus de produit chimique que le pain blanc. 
  • Il convient donc de favoriser un pain complet biologique si possible au levain
  • Une étude récente mets en évidence l’importance de la flore dans les bénéfices d’un aliment. Selon les flores intestinales, le pain blanc pourrait être plus bénéfique que le pain complet. 

Articles en rapport :

 

Pourquoi il ne faut pas manger du pain complet ?
Étiqueté avec :                

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *