savon de marseilleLe savon de Marseille est un savon qui se révèle très utile au quotidien. Il peut servir pour se laver les mains, pour la réalisation de la lessive Maison ou comme détachant, pour laver la vaisselle, etc… Tout en respectant le Zéro Déchet.  Mais encore faut-il en comprendre les nuances.

Pas d’appellation d’origine savon de Marseille

Il n’y a pas d’appellation d’origine savon de Marseille. Autrement dit, il ne s’agit que d’une appellation d’usage et de mon point de vue a peu prêt tout et n’importe quoi peut s’appeler Savon de Marseille. Ils ne sont donc pas systématiquement réalisé à Marseille. Ce qui n’est en soit pas très dérangeant. Mais ils n’ont pas non plus une composition fixe. Cela ce retrouve dans la multiplicité des formes trouvées. Voilà la raison pour laquelle, contrairement au savon d’Alep [Lien à Venir][Savon d’Alep], il y a quelques notions à connaître.

Oublier les savons de Marseille parfumés

Une des raison de choisir un savon de Marseille est de sélectionner un savon le plus sain possible. Et comme pour l’alimentation, la notion d’ingrédient est important. Moins il y en a et mieux c’est. Pour ainsi dire, les colorants et parfums n’ont rien à faire dans un savon de Marseille. Cela vous épargne ainsi de connaitre le nom des parfums nocifs, des conservateurs, des colorants, des nanoparticules..bref des potentiels perturbateurs endocriniens. Donc vous pouvez d’emblée éliminer tous les savons appelés savon de Marseille qui sont colorés et parfumés.

Deux types de Savon de Marseille à retenir : Les verts et les jaune.

Un premier coup d’œil peut donc vous aider à repérer les savons dont vous aller ensuite pouvoir regarder l’étiquette. Il faut vous attarder sur les savons Verts et Jaune. Ceux dont vous voyez clairement qu’il s’agit d’une couleur naturelle et non d’un colorant.

Ceux plutôt jaunes contiennent généralement beaucoup d’huile de Palme. Le marketing précisera généralement 72% d’huiles sans en préciser en grand la nature. Vous retrouverez dans la composition beaucoup d’huile de palme. Ils sont plus agressifs et doivent être réservé par exemple à la lessive ou comme détachant. Je ne les recommande pas forcément pour la peau, y compris pour les mains. Par ailleurs, s’il s’agit de savon que je qualifierai de naturel puisque ne contenant généralement pas d’ajout, il reste le problème écologique de l’huile de Palme. [Lien à Venir][Pourquoi l’huile de Palme n’est pas souhaitable] Ce sera donc à chacun de s’autoriser l’achat ou non en fonction de ses propres convictions.

Ceux plutôt verts sont à favoriser. Il contiennent généralement une grande quantité d’huile d’olive et un peu d’huile de noix de coco. Ils ne représentent donc pas de danger pour notre planète. Ils sont toutefois moins détergents. Vous pouvez donc les utiliser pour les mains. Je ne les recommande pas pour le corps. Les savons de Marseille sont souvent saponifiés à chaud, là ou il faut privilégier les savons confectionnés à froid pour un usage corporel. [Lien à Venir][Différence entre une saponification à chaud et à froid]

En terme de prix le savon jaune est souvent moins onéreux que le vert. En effet, l’huile de palme est bien meilleure marché que l’huile d’olive et de noix de coco.

Enfin le verdict de la composition

Une fois éliminée les savons colorés et parfumés, une fois retenus les savons verts et jaunes, il vous faut regarder la composition pour sélectionner le bon savon. Comme pour l’alimentation, il faut privilégier les produits avec les ingrédients essentiels. On parle bien ici des ingrédients et non de la composition. En effet, la soude qui permet de saponifier l’huile disparaît intégralement au cours du processus.

Pour les savons verts, les ingrédients sont huile d’olive, huile de coco, eau, soude (hydroxyde de sodium). Parfois on trouve du sel en plus. Il n’y a pas d’autre ingrédient indispensable. Je vous mets des liens en exemple :

 

Pour les savons jaunes, nous retrouvons huile de palme, huile de coco, eau soude (hydroxyde de sodium). On y retrouve aussi parfois du sel. Et tous les autres ingrédients ne sont pas indispensable. Je vous des liens en exemple :

 

Les idées à retenir :

  • Le savon de Marseille n’étant pas une appellation origine contrôler, il faut bien contrôlé avant d’acheter
  • Les savons colorés et parfumés doivent d’emblée être éliminés.
  • Deux formes sont à favoriser : Les verts et les Jaunes
  • Les jaunes sont plus détergents mais contiennent de l’huile de palme nocive pour la planète. 
  • Enfin, il faut affiner en fonction des ingrédients. Seuls les savons avec huile, eau, sel et soude sont à acheter. 
  • Dans la mesure du possible, il faut favoriser un savon saponifier à froid pour le corps. Il convient donc d’éviter le savon de Marseille pour le corps. Celui-ci étant généralement confectionné au chaudron.

Articles en rapport :

Et vous, avez vous des difficultés à trouver votre savon de Marseille ? 

Reconnaitre un vrai savon de Marseille et en saisir les Nuances
Étiqueté avec :

2 avis sur « Reconnaitre un vrai savon de Marseille et en saisir les Nuances »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.